Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de l'Andeva

CANCERS DE L'AMIANTE : écrire l'avenir

9 Février 2016, 16:40pm

CANCERS DE L'AMIANTE : écrire l'avenir

L’ANDEVA et MESOCLIN (réseau expert tumeurs rares pour le mésothéliome pleural malin) organisent le 15 mars 2016, un colloque au Ministère de la Santé à Paris, 14 avenue Duquesne.

Ce colloque mettra en lumière chercheurs, médecins et malades afin de s’informer, d’échanger des connaissances et des expériences, de réfléchir ensemble et de faire des propositions pour écrire l’avenir.

Pourquoi ce colloque ?


19 ans après son interdiction en France, l’amiante est encore à l’origine de plusieurs milliers de cancers chaque année.

Ces pathologies de sombre pronostic sont une épreuve pour les victimes et leurs familles et un défi pour les médecins et les chercheurs.

- L’incidence de ces cancers continue-t-elle à augmenter ?
- Y a-t-il des progrès dans les traitements ?
- Quel accompagnement pour les malades et leurs proches ?
- Quel suivi pour ceux qui ont été exposés ?

Les connaissances scientifiques, les pratiques médicales, les demandes des patients et des familles évoluent.

Le temps est venu de faire le point.

Le programme de la journée (provisoire sous réserve de modifications)

MATIN

9.30 : Accueil

10.00-10.30 : « Cancers de l’Amiante : le pic d’incidence est-il atteint ? Quelles populations à risque ? » (Pr Christophe Paris, CHU Nancy)

10.30-12.00 : « Avancées dans le traitement des cancers de l’Amiante : le vécu des soignants et des soignés »

- Le cancer pulmonaire et le mésothéliome pleural malin (Pr Arnaud Scherpereel, CHU Lille)
- Présentation du réseau MESOCLIN (M. Eric Wasielewski, CHU Lille)
- Le vécu des traitements du mésothéliome pleural et des essais cliniques (M. Daniel Margerie Addeva 93, M. Eric Jonckheere, Abeva Belgique)
- Table ronde (modérateurs : M. Marc Hindry de l’Andeva et Pr Arnaud Scherpereel, CHU Lille) et discussion avec la salle

12.00-13.00 : « Dépistage et suivi des personnes exposées et des maladies liées à l’Amiante : quelles recommandations HAS pour demain ? »

- Le dépistage du cancer pulmonaire en général et dans les populations exposées à l’amiante (Pr Bernard Milleron, Paris)
- Nouveaux arguments pour un suivi médical renforcé des personnes exposées à l'amiante (Pr Alain Chamoux, Clermont)
- Suivi médical : données récentes (Pr Christophe Paris, CHU Nancy)
- Recommandations et réglementation : ce qui fait débat (M. Alain Bobbio, Andeva)
- Discussion avec la salle.

APRES-MIDI

14.00-14.30 : « Populations particulières et déterminants du bénéfice à long terme du traitement médical du mésothéliome pleural malin et des cancers bronchiques : les femmes, les longs survivants… » (Pr Gérard Zalcman, CHU Bichat, Paris)

14.30-16.00 : « Accompagnement des malades et des aidants / Soins de support »

- Vécu de l’annonce et de l’accompagnement (Linda Lompret, Haute Garonne)
- Soins de support précoces dans le cancer pulmonaire métastatique : intérêt et expérience lilloise (Dr Xavier Dhalluin, CHU Lille)
- Le suivi des malades atteints d’un mésothéliome : l’expérience de Casale Monferrato en Italie (Dr Daniela Degiovanni, cancérologue, Casale)
- Le vécu d’un groupe de parole (Chantal Auvray, Adeva Cherbourg)
- L’expérience d’un réseau de santé en cancérologie (Mme Anne Festa, directrice d’AC Santé 93)
- Le rôle spécifique des associations dans la résilience (M. Henri Boumandil, Addeva 93)
- Table ronde (modérateurs : M. Pierre Pluta et Dr Xavier Dhalluin) et discussion avec la salle : « quelles orientations prioritaires pour l’accompagnement ? »

16.00 : Conclusions et perspectives (M. Pierre Pluta et Pr Arnaud Scherpereel)


16.15 : Fin

Comment vous inscrire ?

Contacter l'Andeva au 01 49 57 90 95 du lundi au jeudi de 9h à 11h30 ou : contact@andeva.fr

Vous pouvez télécharger le formulaire d'inscription sur le site de l'andeva : www.andeva.fr (voir article dans la colonne de gauche)


Remerciements au Ministère de la Santé pour l’aide apportée à cette réunion, et à l’INCa pour le soutien au réseau Tumeurs Rares MESOCLIN

Commenter cet article