Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'Andeva

ADDEVA 17 : assemblée générale 2017 à La Rochelle

2 Mars 2017, 09:18am

L’assemblée générale de l’Addeva 17 s’est déroulée le 10 février 2017 à La Rochelle sous la direction de Claude Fabien, président de l’association. Quarante adhérents et huit invités s’étaient déplacés pour l’occasion, en plus des neuf membres du conseil d’administration.

La réunion a débuté avec la lecture et l’adoption du rapport moral de l’année écoulée. Puis par un appel aux volontaires qui souhaiteraient intégrer le bureau de l’association.

La réunion a ensuite commencé par une bonne nouvelle. Invitée par l’Addeva, madame Jocelyne Leroux, présidente de la mutuelle SOLIMUT a annoncé que l’association pourrait désormais utiliser les locaux de la mutuelle à Aytre.

Le rapport financier a souligné la bonne santé de l’Addeva, notamment grâce à des subventions acquises auprès de la municipalité de La Rochelle et de deux députés régionaux. Un rendez-vous a d’ailleurs été fixé avec l’un d’eux en mars prochain.

Frédéric Quinquis représentait le cabinet d’avocat Ledoux et associés a pris la parole pour évoquer la Faute inexcusable de l’employeur dont il a rappelé les règles fondamentales pour la construction d’un dossier. Dans tous les cas, a-t-il rappelé, il faudra établir la chronologie de l’exposition à l’amiante. Il a aussi souligné que l’exposition à l’amiante pouvait affecter d’autres organes que les poumons, par exemple le larynx, l’œsophage, l’ovaire, le colon, etc. 

Serge Moulinneuf était venu représenter l’Andeva. Consécutivement à la campagne nationale de dons déclenchée en novembre 2016 en raison des difficultés financières rencontrées par l’Andeva, il a expliqué la différence entre les dons envoyés au local et ceux adressés au national. Les premiers restent intégralement à l’association et permettent le financement des actions locales (déplacement vers les tribunaux, permanences, etc), et les secondes permettent le financement des actions d’ampleur nationale (coordination entre les régions, combats juridiques et politiques pour la prévention, l’indemnisation, le médical, etc).

La réunion a également évoqué le dossier pénal, sujet éminemment politique. Serge a confirmé que l’Andeva n’avait jamais varié dans ses intentions de faire condamner tous les responsables, qu’ils soient industriels, hauts fonctionnaires et membre du Comité permanent amiante.  Une réunion a d’ailleurs eu lieu récemment en tr le bureau de l’Andeva et ses deux cabinets d’avocats. 

L’affaire Poyaud

La secrétaire adjointe, Annie Jaunas, a évoqué la réunion du 11 janvier 2016 à Puyravault pour tenter le régler le problème  du site amianté de POYAUD. Ce jour-là, l’Addeva avait convoqué la presse afin d’alerter la population sur cette affaire, notamment les utilisateurs de la crèche et de l’école de musique, toutes deux proches des lieux incriminés. Annie a tenue à remercier les personnes présentes ce jour-là, parmi lesquels beaucoup d’anciens ouvriers de ce site. 

Rappelons qu’il s’agit d’un site abandonné depuis plus de vingt ans, de ceux qu’on nomme pudiquement « friche industrielle », et qui a été racheté par  la commune pour un franc symbolique en 1995.

Le 22 mars, les élus de l’Addeva ont été reçus dans les locaux de la Mairie de Surgères par le président de la Communauté de communes pour évoquer l’affaire. Même si son règlement est toujours en instance et rencontre de nombreux obstacles, un point positif est cependant ressorti de cette réunion : l’Addeva 17 fera partie du comité de  pilotage chargé de suivre l’avancée des travaux.

L’assemblée s’est terminée en fin de matinée par le verre de l’amitié.

 

ADDEVA 17 : assemblée générale 2017 à La Rochelle
ADDEVA 17 : assemblée générale 2017 à La Rochelle
ADDEVA 17 : assemblée générale 2017 à La Rochelle
ADDEVA 17 : assemblée générale 2017 à La Rochelle

Commenter cet article