Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de l'Andeva

TOI, TU CREUSES

29 Mars 2018, 09:03am

Dans la nuit du 31 décembre 1993 se déroule l’opération la plus délicate d’un chantier de construction titanesque aux alentours de la commune de Névache, dans le département des Hautes-Alpes.

Un petit groupe d’ouvriers doit désamianter de vieilles bâtisses pour le compte d’un géant de l’immobilier. Les conditions de sécurité sont drastiques car les traces du scandale de l’amiante sont encore dans toutes les têtes. Cela tombe bien, l’entreprise en charge des travaux entend  « faire table rase du passé ! ». Mais cela va s’avérer plus facile à dire qu’à faire.

Alors qu’ils participent à la création des habitations de demain,  chacun des ouvriers présents sur le chantier sera confronté aux fantômes de son passé, à sa propre histoire parfois faite de méandres communs avec les autres.

Un seul survivra à cette nuit de réveillon. Que s’est-il passé ?   

On apprendra après une longue et laborieuse enquête que l’entrepreneur immobilier de la région employait des ouvriers non qualifiés afin de désamianter les maisons délabrées, et que les protagonistes de cette sordide affaire n'étaient pas ce qu'ils prétendaient être.

 

Le reste, nous vous invitons à le découvrir par vous-même en allant assister à la pièce de théâtre intitulée « Toi, tu creuses » au :

Théâtre de l’opprimé,

78/80 rue du Charolais, 75012 PARIS

www.theatredelopprime.com

 

TOI, TU CREUSES

La mise en scène est de Blaise Pettebone et le texte d’Alicia Pratx. Les comédiens sont Clément Bertonneau, Juliette Léger, Rodolphe Martin, Francesca Ritrovato, avec la participation de Maxence Vandevelde.

L’auteur s’est emparée du vocabulaire des comédiens pour leur écrire un texte « sur mesure ». Cet aller-retour est très stimulant car les comédiens découvrent une écriture qui, en réalité, part d’eux-mêmes, de leur voix.

Pour engager ce travail d’écriture en mouvement, le metteur en scène a souhaité ancrer l’action dans un contexte bien particulier, celui du scandale de l’amiante en France à partir du milieu des années 1990. L’intrigue du spectacle cherche à s’imbriquer dans ce sombre épisode de notre histoire et donc à le mettre en lumière.

Le titre de la pièce est extrait du dialogue d’un célèbre film :

« Tu vois, le monde se divise en deux catégories :

ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent.

Toi, tu creuses. »

Les réservations peuvent se faire par mail à l’adresse reservation@theatredelopprime.com ou par téléphone (du mardi au vendredi de 14h à 18h) au  01 43 40 44 44.

Pour bénéficier du tarif préférentiel de 10€, les membres de l’Andeva devront donner à l’entrée le mot de passe « Histoire ».

Commenter cet article