Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de l'Andeva

MANIFESTATION NATIONALE de l'ANDEVA 2018 : L'Amiante hors de nos écoles

17 Octobre 2018, 14:45pm

La manifestation nationale de l’Andeva s’est déroulée le vendredi 12 octobre à Paris entre l’avenue Edgard Quinet et la place Saint Sulpice. L’adoption d’un thème principal inédit « Ecoles amiantées, enfants en danger » et la mobilisation de professeurs et lycéens du lycée Georges Brassens à Villeneuve Le Roi (94) a été couronné de succès et a entraîné une large couverture par la presse nationale (écrite, télé, radio, internet), d’un niveau que nous n’avions pas connu depuis très longtemps. Vous en trouverez un résumé avec des liens au bas de cet article.

Tout d’abord, rappelons les faits : on dénombre 12 millions d’élèves, et 63 000 établissements en France, dont 85% présentent au moins un bâtiment construit avant l’interdiction de l’amiante (selon le rapport 2016 de l’Observatoire national de la sécurité et de l’accessibilité des établissements d’enseignement). C'est d’autant plus grave que ce sont les écoles maternelles et primaires qui sont les plus nombreuses : 45 000 établissements ont au moins un bâtiment susceptible de contenir des matériaux amiantés. Et pour 30% d’entre eux (soit environ 15 000 établissements), on constate l’absence de DTA (diagnostic technique amiante), qui permet notamment de connaître l’état de l’amiante en place, de le traiter ou de le surveiller. On comprend aisément à la lecture de ces chiffres que le sujet intéresse et inquiète.

Nous avons travaillé depuis plusieurs mois sur le sujet amiante, de concert avec l'ADDEVA 93, en lien avec le personnel et les professeurs de ce lycée Geroges Brassens. Certains étaient même intervenus lors de notre congrès le 29 juin dernier. Il est également vrai que l’actualité nous avait précédé de quelques jours. En effet, ce lycée a été victime d’un incendie fin septembre, plusieurs salles de cours ont été fermées après la découverte d’amiante dans l’isolation et des parents d’élèves ont déposé plainte pour mise en danger de la vie d’autrui. La presse s’est emparée de l’affaire (voir la une de Libération du 12 octobre ci dessous) et une large délégation composée de lycéens et de professeurs est venue se joindre à la manifestation. Certains d’entre eux, parmi lesquels des représentants de syndicats d’enseignants ou lycéens, sont intervenus au micro place Fernand Mourlot avant le début du défilé.

Tout cela a concouru au grand succès médiatique de cet événement. Tout du long, le cortège a été accompagné de caméras de télévisions et de photographes de presse. De nombreuses interview ont été réalisées à chaud et jusque tard dans l’après-midi. Il faut reconnaître que cela n’était pas arrivé depuis quelques années. 

Les associations locales et régionales ont une nouvelle fois mobilisées et et 23 d’entre elles étaient présentes ce vendredi à Paris : le CAPER Ardèche, l’ADDEVA 88 (Vosges), l’ADDEVA Yonne (89), l’ADEVA 72 (Sarthe), l’ADDEVA 44 (Loire Atlantique), l’ADEVA Centre, l’AFPA 86 (Fonderies du Poitou), l’ADEVA 76 (Seine Maritime), l’ADDEVA Rouen Métropole, l’ALDEVA Drôme-Ardèche, l’ADDEVA 17 (La Rochelle), l’ADEVA 50 (Manche-Cherbourg), l’ALDEVA Condé/Flers de l’Orne (Calvados), le CAPER Bourgogne, l’ADDEVA 29 (Finistère), le CAPER Auvergne (région des Combrailles), l’ADDEVA 93 (Seine Saint Denis), le CERADER 16 (Charentes), CRIDEVIT (La Rochelle – Energie EDF), l’ADEVIMAP (Martigues-Bouches du Rhône), l’ARDEVA Picardie, l’APER Renault RVI (Lyon - Vénissieux) et l’AASED (Amicale anciens salariés Everite Descartes). 1500 personnes étaient présentes.

Merci à tous pour les efforts fournis car certains d’entre vous viennent de loin, se sont levés très tôt et couchés très tard pour pouvoir être présents ce jour là.

Pour visionner l'intégralité des photos, cliquez ci dessous : 

Un montage vidéo de la journée

Reportage M6

Un article de l'envoyé de le CMCAS de Toulon

Commenter cet article