Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de l'Andeva

Cerader 16 : une année sous le signe de la prévention.

2 Novembre 2021, 17:20pm

Le Cerader 16 basé à Angoulême a tenu son assemblée générale le 24 septembre 2021 à La Couronne. Elle était présidée par Claude Guérin qui a pris les rênes de l’association à la suite de Jacqueline Gervais. Malgré la situation sanitaire encore incertaine, de nombreux adhérents avaient fait le déplacement pour assister à cette réunion. La plupart des membres du bureau étaient présent à la tribune, ainsi que Jean-louis Macouillard qui représentait le cabinet d’avocats TTLA, et Patrice Raveneau qui représentait l’Andeva. Jacques Sourie, président de l’association Cridevit, était venu en voisin et ami.

Parmi les sujets évoqués par l’avocat, les procédures en cours envers Naval Group et la stabilité de la Cour de Bordeaux. Il a surtout longuement été question de l’anxiété et de la différence de traitement entre ceux qui ont choisi le guichet unique mis en place par la DCN et ceux qui ont opté pour le protocole transactionnel. On a constaté ces dernières années que le ministère des armées avait pour politique de privilégier le traitement des dossiers du premier type et de reléguer ceux du second type tout au bas de la pile. Ce n’est pas acceptable et il lui a été demande de cesser de semer ainsi la zizanie entre les demandeurs et de respecter l’ordre d’arrivée des dossiers. Cet appel a manifestement été entendu car on a assisté durant cette dernière année à un ré-audiencement des dossiers engagé au titre du protocole transactionnel.  

Claude Guérin a présenté le rapport moral qui détaillait les activités du Cerader pendant l’année écoulée et Christian Boissard a brossé un état des lieux sur tout ce qui concernait les procédures en reconnaissance en maladie professionnelle.

Patrice Raveneau, après un rapide résumé de l’affaire Fiva/Oniam, qui a défrayé la chronique dans les derniers mois, est intervenu sur la prévention du risque amiante chez les particuliers.  

D’une réunion à l’autre

La prévention, c’est aussi le sujet principal évoqué les élus du Cerader lors de la rencontre qui a eu lieu quelques jours plus tard avec les élus du Conseil départemental de la Charente, plus précisément le 28 octobre à 14h30.   

Claude Guérin et Jean Pierre Fras, son vice-président, étaient présents pour le Cerader. Nicole Bonnefoy, sénatrice de la Charente, et Fabrice Point, 3ème Vice-président chargé de l’aménagement du territoire, représentaient le Conseil département. Tous deux sont également membres de la commission « mutation écologique et aménagement du territoire ».

Après avoir expliqué les différentes prérogatives du Cerader, Claude et Jean-Pierre ont précisé dès le début que leur intervention concernait plus spécifiquement les particuliers ayant des toitures amiantées. Ils ont listé les problèmes rencontrés par ces derniers (coût, transport, traitement, etc) qui, selon eux, sont en partie responsables des décharges sauvages qui empoisonnent les campagnes.

Ils ont rappelé aux élus que toutes les déchetteries de Charente ne prenaient pas les déchets amiantés, et que les points de collecte se trouvaient pour la plupart exilés à la périphérie de département et qu’il n’y en avait aucun sur le territoire de Grand Angoulême !  

Ils ont rappelé que l’aimante était un cancérogène sans seuil responsable de 3000 morts par an en France.  Que les aides auxquels les particuliers peuvent prétendre ne concernent que les habitations mais pas les bâtiments annexes (garages, hangars, abris de jardins, etc). Que ceux-ci n’étaient par ailleurs que peu informés sur les dangers de l’amiante.

Ils ont rappelé les responsabilités du département et, au terme d’une discussion de trois quarts d’heure, ont eu le sentiment d’avoir éveillé l’intérêt d’élus qui n’ont pas forcément tous les moyens d’agir efficacement mais qui se sont cependant engagés à faire paraitre une information sur les dangers de l’exposition à l’amiante dans le magazine de la Charente. Au final, une bonne prise de contact pour un travail de fond qui reste encore à développer.

La fiche intégrale rédigée par les élus du Cerader au terme de la rencontre est jointe sous cet article.  C'est un document qui pourra être utile aux autres association nouant le même type de contacts sur ce sujet. 

 

Cerader 16 : une année sous le signe de la prévention.
Cerader 16 : une année sous le signe de la prévention.

Commenter cet article