Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de l'Andeva

Angleterre : les défenseurs de la justice s’en prennent aux délinquants de l’amiante

13 Octobre 2022, 14:47pm

Une manifestation a eu lieu devant le siège social de Cape/Altrad, à Thurnscoe, au dessus de Sheffield dans le nord de l'Angleterre, par le Forum des groupes de soutien aux victimes de l’amiante costumés pour l'occasion en supers héros de la justice. Le but de la manifestation était d’exiger que "Cape Intermediate Holdings Ltd" paie 10 millions de livres sterling pour la recherche médicale, dans le but de trouver un remède contre le mésothéliome. Le Forum a lancé aujourd’hui une vidéo de cet événement.  

L’organisme de bienfaisance national, Asbestos Victims Support Groups' Forum (The Forum) a remporté une victoire juridique historique qui a prouvé que Cape avait intentionnellement caché des preuves sur les risques d’exposition à l’amiante de son produit connu sous le nom d’Asbestolux, un panneau isolant en amiante largement utilisé dans de nombreux bâtiments, y compris les hôpitaux et les écoles. La Cour suprême a accordé l’accès à des documents qui sont maintenant accessibles au public.  

Interrogée, Joanne Gordon, présidente du Forum, a expliqué : « Grâce à l’affaire du Forum contre Cape Intermediate Holdings, de nombreuses victimes qui se sont peut-être déjà vu refuser une indemnisation auront plus de chances d’obtenir justice grâce aux preuves contenues dans des documents désormais librement disponibles. C’est une histoire de super-héros des temps modernes. » 

Beaucoup de ceux qui ont accédé aux services du Forum travaillaient soit dans les usines d’amiante de Cape, soit avec des produits comme Asbestolux, que Cape produisait et dont il profitait grandement.

 Bien que les 10 millions de livres sterling que nous demandons ne se comparent pas aux énormes profits enregistrés par Cape lorsque leurs employés ont été sciemment exposés à des fibres d’amiante potentiellement mortelles, cela pourrait bien fournir une bouée de sauvetage à ceux qui souffrent de mésothéliome à l’avenir. 

 Joanne a poursuivi : « Nous devons trouver un remède contre le mésothéliome, une maladie dévastatrice causée par l’amiante et Cape peut se permettre de payer ».   

Angleterre : les défenseurs de la justice s’en prennent aux délinquants de l’amiante

Commenter cet article